Jean-Baptiste PERRONNEAU (Paris ca. 1715 - Amsterdam 1783)

Lot 69
60 000 - 80 000 €

Jean-Baptiste PERRONNEAU (Paris ca. 1715 - Amsterdam 1783)


Portrait de Madame Desfriches, née Marie Madeleine Buffereau
Pastel
Non daté, 1751, puis reproduit postérieurement pour la coiffure, vers 1772
revers trois étiquettes anciennes.
59 x 49 cm

Historique : Orléans, collection d'Aignan Thomas Desfriches; sa veuve; sa fille, Perpétue Félicité Desfriches, épouse de Jean Cadet de Limay (1745-1834); sa petite-fille, Marie-Clotilde Cadet de Limay, épouse d'Alexis Ratouis; ses fils, Henri Ratouis de Limay (1863-1951) et Paul Ratouis de Limay (1881-1963).
Expositions: Orléans, 1884, n°499; Orléans, 1965-1966, n°241, ill.
Bibliographie: Ratouis de Limay, 1907, ill. frontispice; Vaillat et Ratouis de Limay, [1909], p. 21, n°40, pl.54; id., 1923, p.42, 215 pl. 13; Apollo, I, 1973, p.40, ill.; Cuénin, 1997, p.52, ill.; Jeffares, 2006, p. 401, col. B, photo 3; [en ligne 25 septembre 2014], part. II, ill.
Dominique d'Arnoult, Jean-Baptiste Perronneau, ca. 1715-1783. Un portraitiste dans l'Europe des Lumières, Paris, 2014, p. 240, n°98Pa, reproduit en couleur p. 189 : « Perronneau la représente, assise, cambrée, la tête inclinée vers l'avant, souriante, comme dans son salon, confectionnant une "frivolité", une navette d'écaille entre le pouce et l'index de la main droite d'où elle tire entre les doigts de la main gauche ».

En 1751, Perronneau avait coiffé Mme Desfriches d'un petit bonnet, comme dans un autre pastel de l’artiste intitulé la Rieuse (collection particulière). Il fut supprimé lors d’un séjour ultérieur de l’artiste, et remplacé par une coiffure aux cheveux relevés, à la mode vers 1770.
 
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue